Ce livre décrit les processus hydrologiques et leurs dynamiques passées et actuelles au gré de l’évolution des agrosystèmes, de leur emprise spatiale, de leur capacité d’adaptation au changement global, et aux changements climatiques. Il se fonde sur l’indicateur que représente la capacité de rétention en eau des sols, qui conditionne la bonne alimentation en eau et en nutriments des systèmes racinaires, tant des cultures que de la végétation naturelle. C’est aussi cette rétention en eau qui permet de limiter le ruissellement et les inondations en aval.
Parti d’une réflexion sur le paradoxe hydrologique du Sahel (la hausse des écoulements observée dans cette région durant la sécheresse), l’ouvrage décrit les enjeux de ces évolutions spatio-temporelles et entend montrer que la pression démographique n’est pas forcément un facteur de dégradation des agrosystèmes; au contraire, les régions les plus densément peuplées à l’heure actuelle sont très souvent celles qui font preuve de la plus grande capacité de résilience et d’adaptation aux changements climatiques et environnementaux.

 

http://www.archivescontemporaines.com/books/9782813003140

News Geolocation: