Groups audience: 

Dans le cadre du projet WEFE-SENEGAL co-finance par l'Union Europeenne (UE) et l'Agence Italienne pour la Cooperation au Developpment (AICS) vient de lancer le projet d'appui à la "Gestion Durable des Ressources Naturelles dans le Cercle de Bafoulabe". Ce projet sera gere par l'association"Association Internationale Volontaires Laïques" (LVIA). LVIA est une association de solidarité et coopération internationale, engagée à promouvoir des processus de changement local et global pour le dépassement de la pauvreté extrême, le développement équitable et durable et le dialogue entre les communautés italiennes et africaines (plus d'informationhttps://lvia.it/lvia-chi-siamo/qui-nous-sommes/). Elle travaillera avec l'association "Association pour le Développement des Communautés à la Base - ADéCB" qui est une ONG de développement communautaire.

L'action sera menee sur Mali, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabé, Communes de Bafoulabé, Oualia et Mahina.

Objectif général
Contribuer à l’amélioration de la gestion durable des ressources naturelles pour le développement économique et humaine durable dans la Région de Kayes sur le bassin du fleuve Sénégal.

Objectifs spécifiques
OS1 : Renforcer les capacités au niveau local pour une gestion durable des ressources naturelles dans le Cercle de Bafoulabé ;
OS2 : Contribuer à la réhabilitation du couvert végétal et la protection des ressources en eau, des sols et de l’environnement dans les communes de Bafoulabé, Mahina et Oualia.

Résultats attendus
R1 : 5 ha de badlands dans la commune de Oualia sont aménagés ;
R2 : 60 ha de zones dégradées sont restaurés avec la participation des bénéficiaires ;
R3 : Les capacités des populations dans le domaine de l'agriculture et la gestion durables des ressources naturelles sont accrues ;
R4 : Les bénéficiaires sont sensibilisés sur les causes et les effets des changements climatiques et la gestion durables des ressources naturelles et un cadre local de concertation et action est mis en place dans le cercle de Bafoulabé.