Access to energy services is a priority for sustainable economic development, especially in rural areas, where small- and medium-sized enterprises have many difficulties in accessing reliable and affordable electricity. Western African countries are highly dependent on biomass resources; therefore, understanding the potential of bioenergy from crop residues is crucial to designing effective land-management practices.

West Africa, particularly the Sudano-Sahelian zone, has experienced unprecedented climate variability in recent decades. Despite some periods of respite, the statistics do not really plead for a return to better climatic conditions, precisely rainfall. Beyond the structural aspect of this climate variability, many effects have been observed on socio-economic activities and also on socio-cultural practices. This situation has a dramatic impact on water resources and inparticular on the hydrology of West African transboundary basins such as those of Senegal and Gambia.

9ème Forum Mondial de l'eau : L'Ofor s'investit pour la réussite de l'événement

 

La réunion de lancement du 12-13 décembre 2017du projet WEFE-SENEGAL avait permis  de présenter les lignes d’intervention du projet WEFE-Sénégal. En suivant, L'Organisation de Mise  en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), la Coopération Italienne et le Centre Commun de Recherche organisent une réunion technique qui se tiendra du 16-18 avril 2018 à l’OMVS –salle Manatali, afin de travailler et discuter le détail des activités qui seront implémentées lors des quatre prochaines années de ce projet.

Ci-joint l’agenda détaillé de cette réunion.

 

Le projet WEFE-SENEGAL

Dans le prolongement de son appui aux bassins transfrontaliers en Afrique et en particulier du fleuve Sénégal, la Commission Européenne a identifié, avec ses partenaires, le Ministère des Affaires Etrangers et de la Coopération Internationale d’Italie (MAECI) et l’Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), un projet d’appui à la gestion des ressources en Eau et au Nexus Eau-Energie-Agriculture qui sera mis en œuvre durant les quatre prochaines années (2017-2021). Ce projet avec sa composante scientifique veut contribuer à :

a)     AXE I : Renforcer le système d’information et organiser les connaissances techniques/scientifiques sur ces différents phénomènes dans le bassin du fleuve Sénégal en collaboration avec les acteurs techniques locaux/régionaux ;

b)         AXE II : Mise en œuvre des projets de recherche pour renforcer le mesures destinées aux communautés locales et l’identification de projets d’intervention NEXUS;

c)         AXE III : Apporter un appui à la mise en œuvre, dans les sites sélectionnés par l’OMVS, des mesures destinées aux communautés locales.

d)         AXE IV : Renforcer le dialogue NEXUS et l'identifier des projets d’interventions concertées concernant le Nexus Eau-Énergie-Agriculture.