1. Rappel du Contexte

Le Partenariat Mondial de l'Eau (GWP) est un réseau international indépendant œuvrant à la promotion de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau. Il est ouvert et comprend des membres de toutes les régions du monde, son programme se destine d’appuyer les efforts entrepris par les pays en développement et les pays en transition pour l’amélioration de la gestion de leurs ressources en eau.

La mission du Partenariat Mondial de l’Eau est d’appuyer les pays dans le développement et la gestion durable de leurs ressources en eau.

Cette mission reconnaît que les plus grands objectifs de développement dans l’élimination de la pauvreté, l’amélioration du bien-être social, la croissance économique et la protection des ressources naturelles ne sauront être réalisés si les ressources en eau ne sont pas utilisées de manière durable. Le GWP fait la promotion de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau. Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie 2014-2019 du GWP, la composante ouest-africaine (GWP/AO) développe son programme de travail 2014-2016 dont la mise en œuvre du projet Mékrou. Ce projet intitulé « L'eau au service de la croissance et de la lutte contre la pauvreté dans le bassin hydrographique transfrontalier de la Mékrou » (Burkina Faso, Bénin et Niger) bénéficie du financement de la Commission Européenne.

Le rôle du Centre Régional AGRHYMET dans le processus de la mise en œuvre du projet Mékrou est entre autres de coordonner la centralisation et l’intégration des structures scientifiques nationales à savoir INERA au Burkina Faso, Institut National de l’Eau (INE) de l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin et le Département de la Géologie de l’Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey au Niger, mais également d’autres institutions gouvernementales et/ou régionales pouvant être impliquées dans le cadre de la collecte et la gestion des données scientifiques/techniques, des modèles et des systèmes d’information à développer dans le Projet Mékrou.

Ainsi, dans le cadre du processus de mise en place d’une base de données intégrée et opérationnelle à l’échelle du bassin du Mékrou, le Centre Régional AGRHYMET propose une retraite de trois jours à Ouagadougou (Burkina Faso). Cette retraite, objet des présents TDRs, vise principalement à regrouper autour des experts du CRA, les gestionnaires des données (membres des structures désignées dans le cadre du projet Mékrou) au niveau des trois pays du projet, afin de passer en revue les données collectées, d’échanger sur leur qualité et de les rassembler dans une seule base. Ladite retraite, trouve toute sa justification du fait que tous les premiers livrables attendus du Centre Régional AGRHYMET portent sur la centralisation et l’homogénéisation de ces données. Les structures des trois pays chargées de la collecte et la gestion des données dans le cadre du projet.

  1. Objectifs

Les objectifs assignés à cette retraite sont entre autres de :

  • Faire l’état des lieux des données collectées au niveau des trois pays ;
  • Vérifier la qualité  des données collectées ;
  • Valider les  données collectées ;
  • Harmoniser les formats des données ;
  • Etablir un chronogramme pour la mise en œuvre des activités dédiées à AGRHYMET.

 

  1. Résultats attendus

Au terme de l’atelier, les résultats suivants sont attendus :

  • Les structures nationales désignées dans le cadre du projet Mékrou, mettent à la disposition du centre Régional AGRHYMET, les données collectées ;
  • Le centre Régional AGRHYMET dispose d’une base de données collectées à l’échelle du bassin;
  • Les données collectées par pays sont validées ;
  • La structure de la base de données à l’échelle du bassin est présentée ;
  • Le chronogramme de la prestation est établi

Participation

Cette reunion est organisee par AGRHYMET et est destinée aux representants avec profil technique des institutions scientifiques nationales (Benin, Burnika, Niger) identifiées par le projet et se fera sur invitation directe uniquement.

Event Date: 
24/02/2016 - 18:00 to 26/02/2016 - 18:00