Groups audience: 

Projet d'Appui à la Gestion Participative des Ressources Naturelles dans le Fouta Djalon

L’Objectif Général du projet prévoit de « Renforcer l’engagement des populations du sous bassin versant du fleuve Bafing dans la gestion durable des ressources naturelles ». Afin d’obtenir ces impacts à moyen/long terme, le projet se fixe l’Objectif spécifique: « Améliorer la protection des ressources en eau, des sols et de l’environnement dans el Fouta Djalon à travers le renforcement des compétences au niveau local pour une gestion durable des ressources naturelles » Ce objectif traduise l’approche et la stratégie choisies par le projet : d’un côté une approche intégrée de renforcement des compétences au niveau local pour une gestion durable des ressources naturelles ; de l’autre côté une stratégie d’amélioration de la protection des ressources en eau, des sols et de l’environnement dans les zones à travers des ouvrages de protection. L’action a prévu l’implication de la Direction Préfectorale de l’Environnement des Eaux et Forêt de Mamou actuelle Direction Préfectorale de l’Environnement et du Développement Durable (DPEDD) (associée à l’Action) et de la mairie de Tolo et a appuyé l’Association Locale pour la conservation de la nature, le Comité de gestion du sous bassin versant, l’Association des planteurs et les groupements maraichères qui évoluent dans la zone.

L’approche et la stratégie choisies par le projet se traduisent d’un côté une approche intégrée de renforcement et rationalisation des compétences pour la gestion des ressources existantes à travers la sensibilisation et l’appui à l’élaboration d’un plan local pour la gestion et l'utilisation des bioénergies à travers un processus participatif ; de l’autre côté une stratégie de renforcement des ouvrages pour la protection des berges et la lutte contre l’érosion au niveau des têtes de sources et la réparation des 5 forages pour augmenter la disponibilité d’eau. Ces approches a permis d’une part à une majeure implication de la population et à une meilleure gestion des ressources naturelles, et de l’autre à une plus grande disponibilité d’eau pour la population.

L’Action comprend un paquet intégré d’activités qui constitue un parcours logique qui part du renforcement de capacités internes aux associations et l’implication de la population dans une démarche collective de préservation de l’environnement et des ressources naturelles au niveau des têtes de sources du fleuve Bafing. La sensibilisation et le processus participatif ont abouti dans l’élaboration d’un plan local pour la gestion et l'utilisation des bioénergies et dans la mise en place d’initiatives communautaires de protection des ressources en eau et naturelles telle que le reboisement de 6 ha et l’aménagement de 13 ha de périmètres maraichères. Le projet a appuyé aussi le développement de sources d’énergie alternatives à l’utilisation du bois de service et promotion des dispositifs permettant la réduction de la consommation du bois de chauffe au niveau des ménages à travers la confection de foyers améliorés. En fin le projet a réalisé des ouvrages pour la protection des berges et la lutte contre l’érosion au niveau des têtes de sources et seront réparés 6 forages dans les villages de Tolo et de Soumbalako Tokosseré. La réhabilitation a été accompagnée par la formation et l’équipement de 8 artisans réparateurs et 6 réparateurs villageois pour assurer la durabilité de l’action.

La logique d’intervention prévu dans le document du projet a été respecté, aucune modification a été apportée à la matrice du cadre logique

Document Category: 
Document Geolocation: